La routine quotidienne selon l'ayurveda, l'autoroute de la santé

Nous pouvons faire jour après jour d’énormes erreurs en termes de santé en espérant qu’un médecin nous guérisse en cas de maladie grâce a un médicament miracle. Hélas, cette vision des choses, matraquée par les médias et partagée par une majorité de nos concitoyens, est totalement illusoire. Selon l’Ayurvéda  la santé se gagne jour après jour par la façon dont nous mangeons, dormons, nous reposons, travaillons et faisons de l’exercice. Ce que nous faisons chaque jour pour rajeunir compte également. Nous créons une nouvelle physiologie avec chacune des actions que nous effectuons quotidiennement. A ce titre, la routine quotidienne est un pilier fondamental de la santé que nous gagnons au fur et a mesure, jour après jour. C’est l’autoroute de la santé.

 

Les déséquilibres des doshas sont comme de petites graines qui poussent avec le temps avant de devenir, des années plus tard, des pathologies répertoriées par la médecine. Elles résultent selon l’Ayurvéda des effets à long terme de mauvais choix de santé intégrés dans notre routine quotidienne. Même la science moderne commence à reconnaître l’importance du mode de vie et de l’alimentation pour prévenir certaines pathologies comme les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose ou même certains désordres mentaux. Un régime alimentaire peut souvent bien plus que des médicaments. La science moderne n’est pas loin de redécouvrir les principes fondamentaux de l’Ayurvéda.

Voici donc le déroulé de cette routine. Votre journée commence la veille lorsque vous vous mettez au lit avant 22 heures, ce qui vous permet de vous lever avant 6 heures, pendant le cycle Vata (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/les-cycles-de-la-nature/). La première chose à faire est d’aller aux toilettes vider la vessie et les intestins.Boire un ou deux grands verres d’eau tiède ou chaude peut aider à installer cette bonne habitude. Le processus d’élimination est si important qu’il est décrit dans l’Ayurvéda comme la source de toutes maladies. Idéalement, il faudrait aller aux toilettes une fois par jour, de préférence immédiatement au réveil.

Les ongles peuvent transmettre des microbes

Ensuite, c’est le moment de se brosser lavez les dents, de gratter la langue avec un grattoir en argent ou une petite cuillère et ensuite de se couper les ongles. Ces mesures d’hygiène visent l’ama extérieur (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/sept-strategies-de-layurveda-pour-lutter-contre-ama/). En occident, les médecins de la nouvelle génération ont oublié que leurs confrères plus âgés examinaient systématiquement la langue de leur patient. Selon l’Ayurvéda, la langue est un indicateur de l’ama accumulé dans l’appareil digestif. Une routine idéale inclut donc le raclage de la langue, son inspection détaillée étant du ressort de professionnels. Une couche – blanche, jaune ou marron – indique un certain déséquilibre. Se racler la langue améliore le goût et la digestion, même cette pratique ne traite pas la source du déséquilibre. Au sujet des ongles, l’Ayurvéda considère que s’ils sont longs, ils deviennent source de toxines et de possibles vers intestinaux, notamment lorsque nous touchons des animaux de compagnie. Donc, des ongles propres et courts sont une prévention importante.

Pratiquez ensuite l’automassage quotidien (abhyanga en sanscrit) avec de l’huile de sésame légèrement chaude, en adaptant la température à la saison. Garder l’huile sur le corps une dizaine de minutes puis prendre une douche en se savonnant avec un savon hydratant doux. Les savons courants contiennent des alcalins caustiques pour la peau qui l’assèchent et la rendent rugueuse. L’Ayurvéda recommande de se baigner dans de l’eau claire avec des huiles essentielles et des pâtes à base de farines spéciales. Les huiles préviennent la croissance de bactéries, de champignons et de virus. En outre, elles lubrifient la peau afin que l’ama soit éliminé en douceur.

Utiliser un savon hydratant doux

Après le bain quotidien, porter des vêtements propres et plaisants.

Effectuer l’exercice de Yoga connu sous le nom de « Salutations au Soleil » en vous tournant vers l’est. Avant votre session matinale de méditation, quelques postures de Yoga ou asanas et d’exercices respiratoires, appelés pranayama, aideront à assouplir le corps et apaiser l’esprit. Après la méditation, faire un quart d’heure d’exercice à allure modérée (voir à ce sujet http://la-voie-de-l-ayurveda.com/exercice-quinze-minutes-par-jour-suffisent-amplement/). Prenez un petit déjeuner léger si vous en avez l’habitude…puis allez travailler.

Le déjeuner doit être le repas le plus important de la journée. Mangez un repas chaud avec des légumes de saison. Essayez de satisfaire les six goûts lors de ce repas[1] : salé, doux, acide, amer, astringent et piquant. Prenez dix minutes de repos après le repas. Une petite marche digestive aidera à amorcer la digestion dans de bonnes conditions. Reprenez alors votre travail de l’après midi.

Il doit contenir les six goûts

A 18 heures, au début du cycle Kapha, refaites quelques « Salutations au Soleil », quelques asanas, un peu de pranayama suivis de la méditation du soir. Le dîner léger doit être pris tôt, si possible avant 19 heures. Passez une soirée relaxante avant de vous coucher avant 22 heures. Riez, chantez, écoutez de la musique douce et surtout ne succombez pas à l’hypnotisation de la TV ou celle de votre ordinateur.

Jo Cohen


[1] Exemples : doux comme une céréale, amer comme un légume vert, astringent comme un artichaut, acide comme un yaourt et piquant comme du gingembre.